Déjà, essayez d’identifier la cause de la chute : changement de saison, régime trop strict, problème de cuir chevelu (pellicules, psoriasis), choc émotionnel, grossesse, accouchement, ménopause… ?
Les raisons sont nombreuses et ne se traitent pas de la même façon.

santé

Si vous pouvez faire faire un diagnostic par un spécialiste (du cheveu si possible, mais un bon dermatologue est capable de le faire aussi), vous irez plus vite pour trouver la réponse adaptée.
Faites éventuellement des examens sanguins, la carence en fer peut jouer sur la santé des cheveux.

S’il n’y a pas de problème au niveau du cuir chevelu, vous pouvez tout de suite laisser tomber les prétendus shampoings anti-chute : un produit lavant ne soigne pas ce qui se passe sous la peau.
Concentrez-vous sur les produits traitants (à masser sur le cuir chevelu avant le shampoing en général), type sérums fortifiants ou anti-chute.

Les compléments alimentaires aident beaucoup (achetez-les en pharmacie et non en grande surface).
Vous pouvez choisir les compléments habituels pour cheveux ou de la levure de bière (en gélules ou en paillettes à saupoudrer sur la nourriture).

Si ça ne suffit pas, il existe des produits à se faire prescrire par un médecin et vendus uniquement sur ordonnance, encore bien plus costauds et efficaces que les sérums en vente libre, que l’on masse quotidiennement sur le cuir chevelu.

Dans tous les cas, il vous faudra un peu de patience avant de récupérer votre chevelure, la durée minimum d’une cure anti-chute est de trois mois.
Mais ça vaut la peine !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *